La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2015-06-02

Plantation de 300 arbres au territoire du ruisseau Saint-Jean

Le mardi 19 mai dernier, onze élèves de l’École secondaire Louis-Philippe-Paré ont participé à une activité d’insertion socioprofessionnelle en environnement en plantant 300 arbres sur le territoire protégé du ruisseau Saint-Jean à Châteauguay.


Suite à la lecture d’un article s’intitulant « Des femmes qui plantaient des arbres » et portant sur le métier inusité de reboiseur, l’enseignante Hélène Olivier a proposé aux jeunes de comprendre les fondements de ce travail en prenant part à une réelle plantation. Au total, onze élèves inscrits à un parcours de formation axée sur l’emploi, trois enseignants et une éducatrice spécialisée ont participé à ce projet environnemental.


La plantation de Bouleaux jaunes, de Chênes rouges, de Cerisiers tardifs et d’Érables à sucre a eu lieu dans un secteur perturbé du territoire du ruisseau Saint-Jean. Cette partie de territoire, maintenant en régénération, a longtemps été utilisée illégalement par des véhicules tout-terrain comme piste de course. Les arbres plantés permettront d’accélérer le retour de la forêt dans ce secteur voué à la conservation. Réjean Labrie, enseignant en sciences, a collaboré au projet en effectuant les démarches pour l’obtention des arbres, gracieusement fournis par le Club 4H.


« Nous sommes très heureux de voir des élèves s’impliquer de façon concrète pour la protection de l’environnement », exprime Luc L’Écuyer, directeur général d’Héritage Saint-Bernard. M. L’Écuyer tient également à remercier Hélène Olivier pour son implication en environnement, tant comme enseignante que comme citoyenne. « Hélène Olivier est un modèle d’implication à suivre, notamment pour son implication pour la protection du corridor vert Châteauguay-Léry ».


Hélène Olivier, responsable du comité environnement de l’École secondaire Louis-Philippe-Paré et instigatrice du projet de plantation, est bien heureuse du travail accompli par les jeunes. «Sur le site, Dominic Gendron a su orchestrer le travail et guider les troupes. Je suis très fière que mes élèves aient pu participer à la renaturalisation du corridor vert Châteauguay-Léry. Même si certains étaient plus réticents au début, ils étaient tous heureux à la fin de la journée. Il s'agit d'une expérience de groupe positive et d'une belle contribution à la communauté. Nous tenons à remercier chaleureusement Dominic Gendron et toute l’équipe d’Héritage Saint-Bernard qui permettent aux élèves de vivre de belles expériences en environnement », conclut-elle.


La Ville de Châteauguay et la Fondation de la faune du Québec ont également contribué au projet en fournissant des panneaux et le matériel nécessaire à bien identifier et protéger cette plantation.


Le territoire du ruisseau Saint-Jean est propriété de la Fondation de la faune du Québec et est géré par Héritage Saint-Bernard. Ce territoire abrite la plus importante frayère en plaine inondable naturelle du lac Saint-Louis en plus d&