La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2015-06-09

LE NPD REMPORTE DEUX VICTOIRES POUR RENDRE LA VIE PLUS ABORDABLE POUR LES CITOYENS DE BEAUHARNOIS-SALABERRY

La semaine dernière, les députés de la Chambre des Communes ont voté pour deux initiatives du NPD : la première consiste à mettre fin aux frais bancaires abusifs « payer pour payer » et la seconde vise l’abolition de la taxe fédérale sur les produits hygiéniques féminins. Ces récentes victoires du NPD apporteront des résultats concrets pour les consommateurs de Beauharnois-Salaberry.


 


La députée NPD Anne Minh-Thu Quach (Beauharnois-Salaberry) a questionné le ministre des Finances, Joe Oliver, pour savoir si le gouvernement soutenait la motion du NPD pour mettre fin aux frais « payer pour payer ». La réponse fut affirmative. Peu après, les députés ont voté en faveur de la proposition du NPD visant à interdire aux banques d'imposer des frais supplémentaires aux consommateurs pour des transactions de base ou pour recevoir leurs relevés mensuels par courrier.


 


La seconde victoire est le vote unanime de la Chambre des Communes afin que la taxe fédérale sur les produits hygiéniques féminins soit abolie dès le 1er juillet. 


 


« Je me réjouis du fait que les conservateurs aient appuyé deux propositions du NPD qui mettront plus d’argent dans les poches des citoyens, a affirmé Mme Quach. Maintenant, le gouvernement Harper doit tenir sa parole et l’ensemble des mesures doit être appliqué avant la fin de session parlementaire».


 


Grâce au leadership du NPD et aux efforts concertés déployés par les acteurs concernés, d’autres gains ont aussi été réalisés, dont l’obtention d’un dédommagement juste et équitable pour les survivants de la thalidomide, de meilleures protections pour les stagiaires non rémunérés et l’interdiction des microbilles de plastique.



Le NPD de Tom Mulcair se bat pour défendre les intérêts de la classe moyenne. En travaillant ensemble, nous pouvons faire avancer les choses.