La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2015-06-15

Lettre ouverte sur l’abolition des élections scolaires

Pour faire suite à votre déclaration claire et précise quant à l’abolition des élections scolaires, je me permets de vous adresser quelques interrogations légitimes étant donné mes responsabilités non moins légitimes.



En effet, vous n’êtes pas sans savoir que la fin d’une année scolaire est un moment privilégié pour des rencontres avec les parents, les élèves, les membres du personnel et nos partenaires de la communauté. Des moments qui, pour nous les commissaires, sont précieux : c’est la fierté que nous voyons dans les yeux des jeunes; sans compter l’inquiétude des organisateurs, la fébrilité des accompagnateurs qui veulent témoigner des histoires de réussite des élèves malgré les embûches pour certains durant leur parcours.


Après huit galas de fin d’année, je peux vous confirmer que cette année n’est pas différente des autres, à part deux exceptions que je tiens à vous communiquer. La première, sur laquelle je ne m’étendrai pas dans cette lettre, est le besoin du personnel de nous communiquer leurs inquiétudes quant à la pérennité du système public d’éducation. La seconde, concerne directement notre rôle de commissaire ainsi que le manque de respect envers la démocratie que reflètent vos déclarations.



Que répondre à ces personnes de la communauté, qui me communiquent leur appréciation, qui me disent avoir fait partie de ces 5 000 électeurs qui ont fait l’effort de se déplacer lors des élections de novembre dernier sur notre territoire?



Que répondre à ces personnes qui ont appris que les absents ont toujours tort, alors que vous dites baser votre décision sur l’absentéisme? Cela veut-il dire que pour les prochaines élections provinciales ou lors d’un prochain référendum, le taux d’abstention pourrait faire pencher le résultat?