La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2015-06-16

Une nouvelle trajectoire d’intervention en insalubrité morbide

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest est heureux d’avoir présenté hier, le lundi
15 juin, le fruit du travail du Comité intersectoriel de la trajectoire en insalubrité morbide de Vaudreuil-Soulanges, qui a mis sur pied une trajectoire d’intervention en insalubrité morbide. Cette trajectoire permettra dorénavant de mieux définir les rôles et les responsabilités de chaque acteur, mais également d'élaborer des outils qui faciliteront la concertation entre les instances afin d’agir ensemble dans les cas d’insalubrité morbide.



Au cours des dernières années, la difficulté d’intervention par les instances s’avérait un enjeu important, ce qui a amené les partenaires du réseau local de services à revoir les façons de faire et à développer, de manière concertée, une trajectoire de services pour résoudre la problématique d’insalubrité morbide, et cela, au bénéfice des personnes affectées, de leur entourage et de l’ensemble des citoyens. « Auparavant, la municipalité ou tout autre intervenant agissaient seuls et sans moyens concrets d’intervention; maintenant, les acteurs se parlent avant, pendant, et après les interventions respectives
de chacun, créant ainsi un filet de sécurité pour la personne dans le besoin », a indiqué Pierre-Eric Dureault, pompier préventionniste pour la Ville de Coteau-du-Lac et membre du Comité intersectoriel de la trajectoire en insalubrité morbide.


Qu’est-ce que l’insalubrité morbide? Selon la Direction de santé publique de la Montérégie, on parle d’insalubrité morbide
lorsqu’une personne réside dans un logement présentant des caractéristiques comme la saleté extrême, l’encombrement d’objets hétéroclites, la présence de déchets nauséabonds, d’insectes, de vermine ou encore un nombre important d’animaux. Ces situations peuvent entraîner des risques pour la santé et la sécurité des occupants, de même que pour les voisins, les proches et même les intervenants en contact avec le milieu.



Invité à prendre la parole, le directeur de santé publique de la Montérégie, Dr Jean Rodrigue, a tenu à saluer l’initiative qui fut présentée. « La collaboration est certainement le meilleur moyen d’intervenir dans ces situations et d’aider les gens qui
vivent dans un milieu insalubre. Je félicite toutes les personnes qui ont travaillé à l’élaboration de cette trajectoire de services et j’espère qu’elle servira de modèle ailleurs en Montérégie », fait-il valoir.


2150, rue Saint-Thomas
Salaberry-de-Valleyfield (Québec) J6T 6C1
Téléphone : 450 371-9920
www.santemo.quebec



Rôles et responsabilités
La communication demeure la pierre angulaire du processus et un gage de réussite pour favoriser la concertation entre les partenaires du réseau local de services. Les municipalités continueront de recevoir les demandes des citoyens ou des partenaires et informeront les ressources nécessaires. La trajectoire établit que l'évaluation de la sécurité du bâtiment se fait par la municipalité, soit par un préventionniste, un urbaniste ou un