La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2016-02-29

Couper dans l'aide sociale, c'est inadmissible!

C’est mercredi dernier que se terminaient les consultations publiques sur le projet de loi 70 visant à instaurer le programme Objectif emploi qui imposera, aux personnes sans contrainte sévère à l’emploi qui font une première demande d’aide sociale, des mesures d’employabilité obligatoires assorties de pénalités financières.


 


Les voix qui s’élèvent contre ce projet de loi sont nombreuses, autant dans le milieu communautaire, réunit sous la Coalition Objectif Dignité (www.objectifdignite.org), que dans le mouvement syndical, et même M. Yves-Thomas Dorval, le président du Conseil du patronat a déclaré, en commission parlementaire « Je vais être honnête avec vous, Monsieur le Ministre, le montant d’aide sociale, c’est pas grand-chose », soulignant ainsi que les prestations actuelles étaient déjà peu élevées.


 


Pour Linda Gervais, coordonnatrice du Réseau d’information et d’aide aux personnes assistées sociales (RIAPAS), ce projet de loi représente « une nouvelle menace pour les personnes les moins nanties de la société. Déjà, la prestation d’aide sociale de 623$ par mois pour une personne seule ne permet pas de remplir les besoins de base : se loger, se vêtir, se nourrir à sa faim, se déplacer et vivre en santé et dans la dignité. »


 


Virginie Bernier, coordonnatrice de la CDC Roussillon renchérit en affirmant que le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale s’en prend à la mauvaise cible. « Pour les personnes assistées sociales, les obstacles à l’emploi sont nombreux : un revenu trop bas, un marché du travail avec des conditions de travail précaires et une forte compétition pour les personnes peu qualifiées ou faisant face à des barrières particulières (âge, analphabétisme, etc.), la persistance de préjugés et des mesures de soutien insuffisantes ou inadéquates. »


 


Mme Gervais poursuit « Objectif emploi toucherait de nombreuses personnes au parcours bien différent: par exemple, des jeunes n’ayant été en mesure de terminer leur se