La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2017-05-01

La Ville de Pincourt et l’école du Chêne-Bleu : À la rencontre du ministre de l’Éducation

Des étudiants de l’école du Chêne-Bleu ont de quoi être fiers puisqu’ils rencontraient aujourd’hui le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, monsieur Sébastien Proulx. Lorsque les jeunes ont fait la présentation de leur consultation au maire de Pincourt, à M. Schiefke et Mme Marie-Claude Nichols, cette dernière a invité les élèves à rencontrer le ministre en personne. L’objectif étant de permettre à ces étudiants d’exposer au ministre leur compte rendu relié à la réalisation du projet d’agriculture urbaine dans leur établissement scolaire. Leur étude a permis de mettre en lumière les réels besoins des jeunes à l’école.

Tout a débuté en 2014, lorsque l’école secondaire et la Ville de Pincourt ont établi un partenariat pour réaliser un projet en persévérance scolaire qui a été axé sur la construction d’un parcours à obstacles. Ce projet a eu un impact significatif dans la vie de plusieurs élèves. Ainsi, la Ville et l`école ont voulu élaborer un nouveau concept. Par conséquent, pour s`assurer de mettre en place un projet qui répond aux besoins et aux intérêts des jeunes, une tournée de consultation des classes les plus à risques de décrochage scolaire a eu lieu (120 élèves ont été ciblés).

Voilà que trois ans plus tard, un projet d’agriculture urbaine verra le jour à l’école du Chêne-Bleu. Ceci permettra aux jeunes de faire un lien direct entre la matière et un projet concret. De plus, cette idée vise à développer leur autonomie vis-à-vis leur alimentation, à rendre les cours moins statiques et à créer des lieux de rencontres. Le projet est présentement mené par un comité formé des élèves du parlement étudiant, de ceux qui voulaient en faire leur projet intégrateur et des jeunes qui ont mené la consultation. Par conséquent, la responsable et le directeur des loisirs, une représentante de la Ville, ainsi que des enseignants ont assisté aux rencontres.

Pourquoi un projet d’agriculture urbaine ?

L’objectif de ce projet est d’augmenter :

• l’assiduité des jeunes des classes adaptées ;

• le taux de réussite scolaire ;

• le nombre d’étudiants et de citoyens initiés à l’horticulture ;

• le nombre de jeunes impliqués dans le processus décisionnel d’un projet.

Ainsi, ces jeunes, très inspirants et très articulés, auront travaillé fort pour réussir à aller exposer leur consultation et leur projet devant le ministre de l’Éducation et vivront sans aucun doute, une expérience forte enrichissante.