La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2017-05-09

Une conférence à voir absolument au MUSO !

Dans le cadre de la programmation culturelle du Club des anciens de la Coton, le Musée de société des Deux-Rives (MUSO) est fier de recevoir l’auteur Paul Daelman et invite le public à sa conférence qui aura lieu le dimanche 11 juin prochain à 14h00. Tandis que le coton est un produit consommé de par le monde entier, que sait-on vraiment sur la provenance cette matière brute et les modes de production en lien avec celle-ci ?

Le coton : sa culture et ses origines

Nous parlons beaucoup de l’industrie du textile en Amérique du nord et ses impacts autant au niveau du territoire que sur la vie des gens qui y habitent. Alors que notre exposition permanente MOCO: L’étoffe d’une ville traite de nombreuses thématiques en lien avec l’industrie du coton, telles que les étapes de transformation de la matière en usine, les conditions de travail et de vie en lien avec celle-ci, le mouvement ouvrier et la transformation du territoire, les origines du coton et sa production demeurent encore un sujet peu exploré.

Lors de sa conférence du 11 juin prochain, l’auteur Paul Daelman saura faire la lumière sur certains de ces aspects, en abordant particulièrement la culture du coton dans l’ex-Congo Belge au cours des années 50, le tout en lien avec son livre Congo Ya Kalakala (Congo d’il y a longtemps) : 7 ans de vie dans l’ex-Congo Belge 1954-1960. Il abordera notamment son travail dans les plantations de coton Congolaises et comment il a contribué à y améliorer le travail de main d’œuvre vers l’obtention de meilleures récoltes. Un récit des plus captivants en lien avec la production du coton avant son exportation en Amérique.



À propos de l’auteur et de son livre

Congo Ya Kalakala (Congo d’il y a longtemps): 7 ans de vie dans l’ex-Congo Belge 1954-1960, est un témoignage du travail effectué par l’auteur au Congo Belge de 1954 à 1960. Il met en exergue l’amélioration de la main-d’œuvre indigène en ce qui a trait à la culture du coton. Il démontre aussi combien la relation humaine entre les Belges et les Congolais était bien différente des fausses rumeurs de tyrannie exercée par les Belges sur les populations de ce magnifique et immense pays. Avant que se termine son récit par les affres de l’Indépendance, l`auteur démontre comment la présence organisée et dévouée des Belges à la cause congolaise, a influencé positivement la vie de ces populations.

Retraité d`origine belge, Paul Daelman est né en 1931 et a passé 7 années de sa vie au Congo belge, avant d`immigrer au Canada. Il poursuit alors une nouvelle carrière en tant que gemmologue gradué du G.I.A. (USA) et courtier en immobilier.

À propos du projet du Club des anciens de la Coton

La création d`une communauté d`anciens travailleurs de la Montreal Cotton et de la Dominion Textile est une initiative du Musée de société des Deux-Rives (MUSO) en lien avec sa toute première exposition permanente MOCO: L`étoffe d`une ville, consacrée à l`histoire humaine et sociale se trouvant au cœur de l`industrie du textile au Canada et plus spécifiquement à Salaberry-de-Valleyfield. Grâce à une subvention de la Conférence régionale des élus (CRÉ), le MUSO a pu mettre sur pied ce projet de muséologie d’intervention sociale auprès du public aîné, pour l`élaboration d`une programmation culturelle visant à redonner un sentiment de fierté à ces anciens travailleurs face à une époque trop peu étayée de notre histoire locale. Tout en leur permettant d`augmenter leurs contacts sociaux au quotidien en leur fournissant un accès gratuit au Musée en tout temps, ce projet est également l`occasion de permettre, à travers ses activités, des échanges intergénérationnels en lien avec le patrimoine immatériel et vivant émergeant de cette période phare ayant marqué la collectivité campivallensienne.

Ouvert au public.
 10$ pour les membres (MUSO et Club des anciens de la Coton).
15$ pour les non-membres.

Le livre de M. Daelman sera disponible à la boutique du Musée au coût de 25$.

Il est recommandé de réserver pour cette activité.

Pour plus de détails ou pour réserver, contactez-nous au 450-370-4855 (poste 224), écrivez à communication@lemuso.com ou visitez notre site web au www.lemuso.com.