La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2017-11-08

« Semons des semeurs »

À l’automne 2015, des bénévoles de l’organisme « Les Amis et Riverains de la rivière Châteauguay » (ARRC) ont débuté un projet avec des jeunes des écoles de la région, en collaboration avec les enseignantes, les enseignants et les directions d’école. Il s’agit du projet : « Semons des semeurs ». Récemment, les jeunes impliqués dans le projet ont pu recevoir le petit arbre dont ils ont mis la semence en terre l’an dernier et ils ont pu le planter à l’endroit qu’ils avaient décidé, en accord avec leurs parents.

Le projet s’est répété cet automne, alors que 235 élèves de certaines classes des écoles de Sainte-Martine, de Saint-Urbain-Premier, de Saint-Étienne-de-Beauharnois et de Châteauguay ont été initiés au phénomène de la naissance de l’arbre dans la terre ainsi qu’au rôle important de l’arbre dans la nature et dans la vie en général.

À nouveau, les élèves ont pu voir et toucher à 3 variétés de semences (noix du noyer et du caryer et gland du chêne) et chacun a par la suite semé un de ces fruits dans un pot de terre.  Les responsables de l’ARRC ont rapporté l’ensemble des pots et ils les ramèneront à l’école dans plusieurs mois, une fois que la tige aura eu la chance de croître.  Comme l’an dernier, les élèves pourront rapporter un de ces arbres à la maison pour le planter à un endroit choisi par eux et leurs parents.

Lors de ces activités, les nombreuses questions des jeunes ont démontré leur intérêt à mieux connaître les bienfaits des arbres pour la planète.

Il est intéressant de mentionner que le projet « Semons des semeurs » s’inscrit bien dans la démarche pédagogique au sein de l’école.  Au préalable, certains élèves avaient eu la chance de visionner le film d’animation de Frédéric Back « L’Homme qui plantait des arbres ».

Le souhait des bénévoles de l’ARRC est que de plus en plus de citoyens développent ce désir de planter des arbres, pour tous les avantages que ceux-ci peuvent nous apporter. Ils s’impliqueront à nouveau auprès des écoles qui en feront la demande car les jeunes d’aujourd’hui sont les citoyens adultes de demain. Il faut se rappeler que des écoles collaborent déjà avec cet organisme dans le cadre des activités de protection de la rivière Châteauguay soit en participant à une plantation ou au grand nettoyage qui a lieu à chaque printemps. Il s’agit des «Cellules Jeunesse de l’ARCC» qui proviennent du Collège Héritage, de l’École Sainte-Martine ainsi que de l’École Louis-Philippe-Paré.

Un merci spécial aux bénévoles, aux enseignantes, aux enseignantes et aux directions d’école pour leur aide pendant ce projet. Félicitations aux élèves pour leur participation.