La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2018-08-27

Des citoyens déçus par les solutions proposées par le MTMDET et les délais pour les murs antibruit

À la demande de la Ville, des représentants du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) sont venus présenter les résultats de deux études sonores touchant les résidents vivant à l’ouest du boulevard Saint-Jean-Baptiste, aux abords de l’autoroute 30, ainsi que ceux du quartier des musiciens, situé à l’est du boulevard. Le maire Pierre-Paul Routhier avait demandé au MTMDET, en mai dernier, qu’une telle rencontre soit organisée afin que la population puisse être informée des mesures antibruit envisagées sur le territoire puisque depuis la mise en service du nouveau tronçon en 2012, plusieurs résidents doivent endurer le fort bruit provoqué par le trafic sur la 30. Cette rencontre a eu lieu le 23 août dernier, à l’école Louis-Philippe-Paré de Châteauguay.

Les résultats d’analyse d’impact sonore effectuée en 2017 dans le secteur des rues SaintGeorges/Lavallée ont démontré que des mesures d’atténuation devaient être mises en place. La solution envisagée est la construction d’un écran antibruit d’une hauteur d’environ 5 mètres en bordure de la R-132, entre les boulevards Saint-Joseph et Saint-Jean-Baptiste. Ce mur permettra de réduire de manière considérable le bruit. Aucun échéancier de réalisation des travaux n’a toutefois pu être présenté puisque plusieurs étapes préalables sont requises (inscription du projet à la programmation du Ministère, études préparatoires, conception des ouvrages, plans et devis, etc.); ce qui a engendré une déception palpable chez les citoyens, qui sont déjà excédés depuis des années par le bruit.

Quant à l’étude réalisée en 2015-2016 dans le secteur des musiciens, elle n’a pas permis de démontrer qu’un écran antibruit était nécessaire. De ce fait, aucune mesure d’atténuation n’est proposée puisque les résultats respectent le décret environnemental du MTMDET. La Ville et les citoyens ont demandé au ministère de procéder à d’autres analyses afin de réévaluer la situation dans ce secteur et, selon les résultats, trouver la solution la plus appropriée, car le bruit de l’autoroute perturbe de manière importante leur quotidien. Le ministère communiquera de nouveau avec Châteauguay cet automne concernant les nouvelles analyses à effectuer.

Le maire a tenu à préciser que les services municipaux suivront de près ce dossier pour s’assurer que l’échéancier retenu sera le plus serré possible.

La présentation faite par le Ministère sera disponible dans les prochains jours sur le site de la Ville au www.ville.chateauguay.qc.ca.